FR:Mola salsa

From NovaRoma
Jump to: navigation, search

 Home| Latíné | Deutsch | Esperanto | Español | Français | Italiano | Magyar | Português | Română | Русский | English

Mola signifie moulin, pierre à moudre, et par extension, farine. Salsa est la forme de l'adjectif salsus accordé à mola et signifie

salé. Mola salsa signifie donc farine salée.


Contents

Faire de la mola salsa

On utilisait le sel pour la purification et aussi pour faire la mola salsa, un pain purifié fait d'un mélange de farine, d'eau et de sel. Pour faire la

mola salsa avec du sel du salinum, mélangez un peu de farine à de l'eau jusqu'à obtenir une pâte. Y ajouter du sel et pétrir avec les doigts.

Puis faire des sortes de crèpes petites et rondes en forme d'hosties, plus elles seront fines mieux ce sera. Ces crèpes peuvent être brûlées

dans le Turibulum en offrandes aux dieux.

Utilisations de la mola salsa

La mola salsa était offerte à Vesta aussi bien dans son laraire que par les Vierges Vestales en faveur de Rome elle-même.

Le saupoudrage de mola salsa sur des victimes animales nous a donné le mot immolatus. Selon Rich :

Proprement, saupoudré de farine (mola salsa) ; se dit d'une victime destinée au sacrifice : c'était une des cérémonies habituelles avant de l'égorger (Cato, ap. Serv. ad Virg. Aen. X, 541) ; de là ce mot a été employé dans le sens moins spécial d'immolé ou égorgé en sacrifice (Hor. Od. IV, 11, 7). [1]


Voir

Références

  1. Rich, Anthony. 1883. Dictionnaire des Antiquites Romaines et Grecques, (3e ed.)

Personal tools