FR:Micronation

From NovaRoma
Jump to: navigation, search

 Home| Latíné | Deutsch | Esperanto | Español | Français | Italiano | Magyar | Português | Română | Русский | English

Les micronations (aussi orthographiées Micro Nations) traduisent la forme la plus petite du phénomène de nation. Ce sont ordinairement des nations qui possèdent peu ou pas de territoire, mais revendiquent indépendance et territoire souverains. La plupart ne sont pas reconnues par les Etats majeurs du monde actuel.

Dans la plupart des cas, les micronations sont autant de tentatives de créer de nouveaux pays. Elles revendiquent souvent un droit sur un territoire existant, souvent réduit, comme des îles isolées ou des zones qui n'ont pas été mise en valeur par les grandes puissances du monde actuel. Comme les autres Etats, de nombreuses micronations ont proclamé des déclarations d'indépendance, adopté des constitutions, cherché une reconnaissance diplomatique, désigné des ambassadeurs, adopté un drapeau national, et émis timbres, passeports et monnaie.

Il y a plusieurs types de micronations, depuis les micro-Etats, comme l'île d'Antigua, dont la population compte moins de cent mille habitants, jusqu'aux nations qui peuvent ne compter qu'un seul habitant.Le plus souvent, les micronations entrent dans l'une des catégories suivantes.

Contents

LES ETATS RECONNUS

Ces micronations sont généralement appelées "micro- Etats ". Elles exerçent de fait leur souveraineté sur un territoire et sont reconnues comme indépendantes par un ou plusieurs Etats importants. Les micronations reconnues comprennent de petites îles indépendantes comme Antigua, ou des entités comme la Cité du Vatican, qui possède un territoire de seulement 43,2 hectares.La plupart des autres formes de micronations cherchent à devenir des Etats de ce type, pourvus d'un territoire.

LES ETATS EXILES

Ce sont des micronations qui ont un gouvernement, mais ont perdu leur territoire. De tels Etats ont été reconnus jusqu'à un certain point, possèdent des revendicationsterritoriales sur leur patrie, et peuvent être reconnus officiellement par quelques-uns des principaux Etats du monde.Un example moderne bien connu est celui du gouvernement tibétain en exil, dirigé par le Dalaï Lama.Les micronations peuvent avoir une forte consistance. Pendant la seconde guerre mondiale, le gouvernement de la France existait en tant que micronation,comme faction organisée qui avait perdu son territoire suite à l'invasion allemande.

LES PEUPLES NON RECONNUS

Ces micronations sont des organisations raciales, politiques ou sociales qui réclament une reconnaissance comme entité indépendante et/ou comme nation, généralement parce que leurs besoins ne sont pas pris en compte par les situations politiques ou nationales existantes. Le plus souvent,les"peuples non reconnus " soit n'ont pas eu de gouvernement central dans le passé ou ont formé un "nouveau" système de gouvernement pour remplacer celui qui aura disparu à un moment donné de l'histoire. La majeure partie des nations indigènes des Amériques peuvent être placées dans cette catégorie. Un exemple bien connu de nation à "peuple non reconnu " est l'Etat moderne d'Israël, fondé après la seconde guerre mondiale pour réintégrer le peuple hébreu dans sa patrie d'origine, même si l'ancien gouvernement d'Israël n'avait pas survécu, même en exil, pendant des siècles.

LES ETATS EXPERIMENTAUX

Ces micronations sont des expériences de science politique. Elles vont de tentatives de créer une nouvelle nation munie d'un territoire jusqu'aux scénarii purement hypothétiques. Ce sont le plus souvent des initiatives à demi-sérieuses de former de nouveaux gouvernements. Elles se traduisent en systèmes gouvernementaux fonctionnant entre plusieurs personnes. Elles revendiquent une souveraineté et une reconnaissance ainsi que des droits sur des territoires existants.Un example d'un Etat expérimental développé est la nation d'Océana, tentative de coloniser les plate-formes abandonnées au large de la côte britannique. Océana frappa sa propre monnaie, délivra des passeports, et réussit finalement à se faire reconnaître par quelques membres des Nations Unies.

LES ETATS IMAGINAIRES

Ce sont des nations expérimentales beaucoup moins sérieuses, qui n'ont pas prétentions à établir un statut réel d'Etat.Ils prennent généralement la forme de scénarii virtuels, dont l'histoire, le gouvernement, la langue et le territoire ont fait le plus souvent l'objet d'une réflexion élaborée. Parfois ces Etats imaginaires deviennent des jeux de rôle. L'un des plus connus est géré par la Society for Creative Anacronism, qui créer des baronnies et organisent des tournois et jeux de rôle d'inspiration médiévale.

Très peu de nations munies de territoires sont créées de nos jours. De temps en temps, des nations sont " réorganisées " comme quelques Etats indépendants l'ont été dans le sud de l'Afrique, mais elles demeurent des exceptions. par principe, tous les territoires du monde actuel sont sous le contrôle d'importantes nations actuelles, qui ont des politiques officielles de lutte contre l'abandon de leurs territoires.

En général, les micronations sont une sorte de compromis entre la volonté des principales nations du monde, et les désirs des peuples qui souhaitent posséder leur propre nationalité. Ce sont souvent des tentatives pacifiques de manifestation de souveraineté qui n'interfèrent pas avec les nations existantes ou les situations internationales. La plupart des micronations sont tolérées mais ignorées officiellement par tous les pays et gouvernements importants, existant comme substrats d'organisations humaines qui possèdent moins de capacités que les "états reconnus" à part entière.

Personal tools