FR:Toga

From NovaRoma
Jump to: navigation, search

 Home| Latíné | Deutsch | Esperanto | Español | Français | Italiano | Magyar | Português | Română | Русский | English

Pour la confection et le port de la toge, voir FR:Toga (Nova Roma)

Contents

romains


·Rome Antique ·
Toga - Tunica

·Nova Roma·
Making a toga - Making a tunic

La toga se développa avec le temps passant du simple et seul habit que tous les Romains portaient au vêtement distinctif qui indiquait le pouvoir et la culture de l'état Romain, "...inséparable de toutes les manifestations de leur activité civique"[1]

Ils se considéraient eux-mêmes comme "Romains, maîtres du monde, le peuple en toge". [2]



Signification sociale de la toge

Quelquefois les patrons offraient une toge à leurs clients. Martial se plaint que le prix des cadeaux qu'il attendait était dépensé ailleurs.

(Epigrammes X,29) :

Quam mihi mittebas Saturni tempore lancem,

Misisti dominae, Sextiliane, tuae;

Et quam donabas dictis a Marte Kalendis,

De nostra prasina est synthesis empta toga.

Iam constare tibi gratis coepere puellae:

Muneribus futuis, Sextiliane, meis.

Diverses toges

Jusqu'à la teinture de la laine elle-même, il y avait plusieurs types de toge:

Toga virilis (ou toga pura)
La toge ordinaire des citoyens. De couleur naturelle blanc cassé ou crème.
Toga praetexta
C'est la toge que portaient les magistrats curules en fonction ou non, sans oublier les enfants de moins de 16 ans. Elle était bordée d'une bande de pourpre dont la largeur dépendait du statut social. Les sénateurs ne portaient pas la toga praetexta sauf s'ils exerçaient une magistrature curule.
Toga candida
La toge blanc cru que portaient les candidats aux fonctions. Le mot français candidats vient de cet usage.
Toga pulla
c'est une toge grise, marron, de couleur sombre voire noire qu'on portait dans le deuil.
Toga picta
Une toge spéciale que les généraux portaient lors de leur triomphe. Elle était de couleur pourpre avec des fils d'or.
Toga trabea
Une toge multicolore, barrée de pourpre avec des bandes écarlates, elle était portée par les augures.

Evolution de la toge

Forme semicirculaire.

La toge primitive

C'était la toge en demi cercle du temps de la République jusqu'à la fin du 2ème siècle avJC, dont voici un exemple sur cette statue: [1]

Développement pendant les 2è et 1er siècles avJC

Elargissement de la toge

A la fin du 2ème siècle av JC, les aristocrates se mirent à porter une toge plus ample pour se donner un drapé plus impressionnant. Ils utilisaient de plus en plus de tissu au fil des décennies. Alors ils se drapaient dans des toges très larges comme le montre cette statue, et peu après, cette mode avec le sinus devint très populaire à la fin de la République, voyez cette statue.

La toge classique - théories sur ses coupes

Reconstitution moderne de la toge classique
Théorie 1. Toge classique aux coins coupés

Tout en ayant cette nouvelle mode et une importante surface de tissu, les coins ""x"" et ""y"" posaient un problème. Le dernier pan de la toge qui tombait par derrière et sa première partie sous le pli visible devenaient très encombrants, parce que si les coins ne sont pas assez réduits, la première et la dernière partie de la toge prend un embonpoint qui rend le drapé difforme. Ainsi, les Romains de l'aristocratie continuèrent à étoffer la largeur de la toge pour avoir un ample sinus, ce qui causait encore plus de problèmes à cause de ces coins avec "trop d'étoffe",finalement ils se mirent tout simplement à rogner les coins:

Théorie 2. Toge en ellipse

Une autre hypothèse prétend qu'elles étaient taillées par le bas en demi-cercle, elle faisaient alors un oval, en forme d'ellipse:

Bien que nous ne connaissions pas la réponse, la toge aux coins coupés paraît la plus proche de la vérité parce qu'elle est la plus simple; les Romains eurent aussi ce modèle de toge appelée imperiale et qui fut surtout portée pendant le principat. C'est ce modèle qu'on devrait appeler la 'toge classique parce qu'elle est celle qui est la plus symbolique et la plus charactéristique de toutes.

Sur la photo de gauche, on peut voir une reconstitution de la toge classique selon la théorie 1: Comparez-là avec celles de statues comme celle-ci, ou celle-là, ou bien cette autre etc.

La toge du Bas Empire

Après le 2ème siècle de notre ère une nouvelle mode beaucoup plus courte devint populaire, voyez cette statue. Cette nouvelle mode ouvrit la voie vers ce type de toge, très

charactéristique du Bas Empire qui existait en parallèle avec plusieurs autres modèles plus ou moins longs et larges comme celle-ci (celle de droite).



Notes

  1. Carcopino, J. (1940). La vie quotidienne à Rome.
  2. Aeneid I.284: Iupiter refers to the Romans as "Romanos rerum dominos gentemque togatam"


Sources

The World of Roman Costume

0-299-13854-2.01.TZZZZZZZ.jpg
J.L. Sebesta, L. Bonfante. (2001). Madison, WI: The University of Wisconsin Press. ISBN 0-299-13854-2
Pp. xviii, 272. Review at BMCR
Buy from Amazon: Canada UK USA

The Roman Toga

1428630759.01.TZZZZZZZ.jpg
Lillian May Wilson. (June 8, 2006). Kessinger Publishing, LLC. ISBN 1428630759
Paperback, reprint, originally published 1924.
Buy from Amazon: Canada UK USA

'

(n.d.)

Personal tools