FR:Portunus

From NovaRoma
Jump to: navigation, search

 Home| Latíné | Deutsch | Esperanto | Español | Français | Italiano | Magyar | Português | Română | Русский | English

Pour Portunus dans Nova Roma voir: Temple of Portunus (Nova Roma).

Pater Portunus est un ancien dieu romain, déjà présent dans la religion archaïque de Rome, à qui sont attribués les portes (porta), les ports (portus), et plus spécialement le port fluvial de Rome près du Forum Boarium, appelé portus Tiberinus où se dresse de nos jours encore le temple de Portunus. (Voir ci-contre). Son nom s'écrit aussi Portumnus. Comme les douze autres divinités à qui est attribué un flamen Portunus est un dieu topique de Rome et certainement fluvial.

Il a quelques ressemblances avec Janus, lui aussi dieu des portes (janua) des maisons, alors que porta est une porte dans les murailles. Tous deux ont aussi comme emblème la clef, qui sont bénies le 17 août lors de la fête du dieu, les Portunalia. Portunus est aussi représenté avec une ancre.

Portunus est chargé de veiller au stockage du blé dans les entrepôts de Rome, donc certainement invoqué dans les distributions de l'annone, comme le laisse supposer sa représentation sur l'Arc de Bénévent, où Portunus est salué par l'empereur Trajan, qui a amélioré le port d'Ostie et a particulièrement veillé à la distribution du blé gratuit (annona) aux Romains bénéficiaires.

Contents

Histoire

Portunus est fils de Mater Matuta, la déesse protectrice des matrones romaines fêtée aux Matralia du 11 juin, quand Mater Matuta (Aurore) fut assimilée à la déesse grecque Leucothea (littéralement "déesse blanche"), qui était la mère du dieu marin Mélicerte, qui fut ainsi assimilé à Portunus.

L'ancienneté de Portunus, son rôle dans les cultes de la cité et son originalité se déduisent de son nom, de sa fête annuelle et de son flamen. Son temple au portus Tiberinus, près du Forum Boarium, le Marché aux bovins qui est aussi le lieu où sont célébrées les Portunalia le 17 août, est toujours debout. Ce temple se dresse près du pont Aemilius (ponte Rotto). La rue qui conduisait au port, le vicus Lucceius, passait sous la Porta Flumentana, dans le mur de Servius voisin, puis entre le temple de Portunus et le portus Tiberinus. C'est là que se déroulait la procession et les cérémonies des Portunalia, le 17 août (a.d. XVI Kal. Septembres).

Fête

Les Portunalia, fêtes en l'honneur de Portunus, se déroulent le 17 août, jour où fut consacré le temple de Portunus au Port Tibérin : "Portunalia dicta a Portuno, cui eo die aedes in portu Tiberino facta et feriae institutae"[1] .

Poésie

Portunus est assimilé par les poètes Virgile et Ovide au dieu marin grec Mélicerte/Palaemon. Ainsi Ovide dans les Fastes :

Leucothea Grais, Matuta vocabere nostris;
In Portus nato jus erit omne tuo:
Quem nos Portunum, sua lingua Palaemona dicet.
Ite, precor, nostris aequus uterque locis![2]

Virgile adjoint par ailleurs à Portunus l'épithète de Pater dans l'Enéide (V,241) :

"Et pater ipse manu magna Portunus euntem
Impulit..."

Notes de bas de page

  1. Varron, VI,19
  2. Ovide, Fasti, VI, 545-548


Sources

  • [Filippo Coarelli, Guide archéologique de Rome, Hachette, 1994.]
  • [Jean Bayet, La religion romaine, Payot, 1999. ]
  • [Robert Turcan, Rome et ses dieux, Hachette, 1998.]
  • [Georges Dumézil, La religion romaine archaïque, Payot, 2000.]
  • [Virgile, Ovide et Varron.]
Personal tools